Un Amour de Marmelade, de Olivier SUPIOT

Arthur Morgan

un-amour-de-marmelade

Quatrième de couverture :

Lutetia est une mégalopole: monstrueuse où vit le professeur Louys CAZAVIEL. Suite à une agression dans son laboratoire, sa vie bascule: sa femme est enlevée et il est accusé de son propre assassinat, alors qu’il est visiblement toujours en vie ! De plus, son corps a subit une mutation qui l’a transformé en une gélatine verdâtre, matière déformable à souhait, issue de ses investigations scientifiques : le melakron. Après une période difficile, le professeur CAZAVIEL essaye de dompter cette nouvelle enveloppe. Il va réapprendre à vivre et surtout il va devenir Mr. MARMELADE ! Il croisera sur son chemin un journaliste mythomane, une femme passe-muraille, une « gueule-cassée », un policier intègre… autant de clefs pour retrouver sa femme, sa dignité et enfin la vérité !

Olivier SUPIOT, auteur aux multiples talents qui avait remporté l’Alph-Art du meilleur dessinateur à Angoulême en 2003 pour « LE DERISOIRE« , signe ici son plus beau livre. C’est également son premier roman graphic, au croisement entre Edgar Allan POE, « TIF ET TONDU » et « L’HOMME INVISIBLE » de H. G. WELLS ou Musidora, l’héroïne des « VAMPIRES DE FEUILLADE ».

Notre avis :

« Cette ville est un monstre ». L’incipit ne laisse aucune place au doute: l’histoire se déroule dans un lieu clairement hostile à notre héros. Et pour cause…
Au sortir de la guerre dite « des trois couleurs », Lutetia est plongée dans une série de meutres. Ceux-ci sont très vite imputés à MARMELADE, un être hors normes, plus tout-à-fait humain et vivant caché de la société. Il n’en fallait pas plus pour le désigner comme le coupable idéal. Nous suivons donc ce cher MARMELADE dans cette première quête de vérité, mais également dans une seconde et pas des moindres : c’est suite à un accident et à l’enlèvement de sa femme que Louys CAZAVIEL devient MARMELADE. Dès lors celui-ci n’aura de cesse de rechercher Mathilde, son épouse bien aimée. Mais qui l’a donc enlevée? Et pourquoi? Une aventure rythmée et au rebondissement final qui vous surprendra !
Au fil du récit, nous découvrons une ville: Lutetia. Cette ville est sous surveillance constante depuis son ciel où circule une nuée de ballons dirigeables, la flotte de la police. L’environnement pourrait tout-à-fait être le Paris de notre XIX° siècle D’ailleurs, le code vestimentaire des personnages nous le prouve et ce dès la couverture de l’ouvrage. On y découvre un MARMELADE portant un MacFerlane et un chapeau melon.
La touche Steampunk est clairement annoncée avec le nuage de vapeur derrière le personnage principal. Le tout encadré d’un titre avec une typographie tout ce qu’il y a de plus XIX°. Plus qu’une simple « touche » esthétique en couverture, on retrouve l’esprit Steampunk durant tout le récit où nous suivons un héros qui n’est rien de moins qu’un scientifique dont les recherches ont semble-t- il mal tourné. Pour finir d’achever son portrait il faut également vous préciser que pour se déplacer, celui-ci utilise un sous-marin, un dirigeable et autres inventions!
Ce petit conte Steampunk est servi par un graphisme vraiment agréable, ce qui ne gâche rien ! Le choix de n’utiliser qu’un nombre limité de couleurs rend la lecture vraiment fluide. On ne se sent pas débordé de détails inutiles, ni saturé de couleurs criardes. Les contrastes suffisent à faire ressortir les éléments importants de chaque scène.

Une Bande-Dessinée originale au scénario cohérent et au final inattendu !

Ecrit par Elise, pour French Steampunk

The following two tabs change content below.

Arthur Morgan

Auteur chez Editions Actusf
Ancien rédacteur en chef de FSP Co-auteur du guide steampunk (éditions ActuSF) et de Mémoires de la France Steampunk (éditions Mnémos)

Derniers articles parArthur Morgan (voir tous)

Commenter sur Facebook