Le Château des Etoiles, T.2: Les chevaliers de l’Ether – Alex Alice

AdminSteam

chateaudesetoiles2

C’est le mois de juin : il est donc temps de se procurer dare-dare le deuxième épisode du Château des étoiles. Le mois dernier, on vous parlait de tout le bien que nous pensions du premier épisode.

Dans ce deuxième opus, on retrouve avec joie Séraphin Dulac et son père dans les contreforts alpins de Bavière. Hans (à fort potentiel comique) et la belle Sophie (entraperçue dans le premier épisode) viennent les rejoindre dans leur aventure. Les « chevaliers de l’éther » vont préparer la construction de l’éthernef, aéronef élaborée au nom du Roi Louis II de Bavière pour entamer la conquête de l’espace grâce à la navigation à travers l’éther. Rien que ça ! Mais dans le Royaume de Prusse, le chancelier Bismarck (Jolie moustache, d’ailleurs) ne compte pas passer à côté d’une prouesse scientifique pareille : un telle machine lui permettrait de prendre possession des étoiles et de la Terre …

Après la belle introduction du premier épisode, Alex Alice rentre à fond dans le sujet et nous dévoile enfin les secrets de l’éther tant attendus : on connait désormais les enjeux d’une telle substance, grâce au carnet de Claire Dulac retrouvé par Louis II. D’un point de vue scientifique, l’auteur nous passionne en nous expliquant le fonctionnement de l’ethernef en chantier, de quoi nous faire rêver. On est très pressés de la voir à l’oeuvre dans le prochain épisode. En plus des explications scientifiques prodiguées par le Professeur Dulac, on en apprend aussi beaucoup sur la situation chaotique entre la Bavière et la Prusse. Espions et course à la technologie sont donc au menu du jour, pour le plus grand plaisir du lecteur.

Niveau illustration, Alex Alice s’est lâché ! On pouvait difficilement imaginer comment faire mieux que la première fois, et pourtant, il l’a fait : les dessins et couleurs sont absolument magnifiques puisqu’ils nous présente les paysages de Bavière et les décors du château de Neuschwanstein. Tout cela fourmille de détails qui viennent renforcer le cadre romantique de l’histoire. Mais en plus du côté purement esthétique du dessin, A.Alice dévoile ses véritables talents en nous livrant les plans et coupes de l’Ethernef Schwanstern, le vaisseau en forme de cygne (symbole de la Bavière) sensé conquérir les étoiles. Autant du point de vue ingénierique (travail d’Archibald Dulac) que celui de l’esthétisme (travail de l’architecte Christian Jank), le résultat est parfaitement convaincant, et la double-page centrale du journal est est absolument crédible.

Enfin, nous avons cette fois droit à non pas une mais deux pages de fausses coupures de presse. Franchement, Alex Alice aura poussé le perfectionnisme jusqu’au bout. Merci à lui.

Pour conclure, ce deuxième épisode est en tout point excellent. Après un premier jet assez introductif, on rentre totalement dans le sujet. Cela, on se demande de plus en plus comment Alex Alice peut finir cette histoire avec un seul et dernier épisode. Cette série mériterait d’être longue et foisonnante. On pourrait résumer ce deuxième épisode ainsi : c’est la confrontation entre le mythe et la réalité, entre la beauté et la science, entre le rêve et le possible.
Extraits :
– Louis II de Bavière « La vérité que nous enseignent les mythes n’est pas que les dragons existent, mais qu’ils peuvent être vaincus »
– Otto Von Bismarck « Je n’aime pas la guerre. Je la ferai sans pitié ni remord, mais je n’aime pas la guerre.« 
The following two tabs change content below.

AdminSteam

Derniers articles parAdminSteam (voir tous)

Commenter sur Facebook