La couleur de la faim, de Johan Heliot

Lord Orkan von Deck
 
Résumé : 

Morcaï Treznor est un ogre. Solitaire, violent, hargneux, dénué de scrupules, il se laisse souvent dominer par son instinct le plus puissant : la faim. Et celle-ci le fait tellement souffrir qu’il se résigne à gagner la cité de Perdition… Il tombe là en pleins préparatifs de la Rencontre des Héros, foire exhibition de combats qui attire tous les gros bras du pays. Or, ceux-ci sont assassinés les uns après les autres… Morcaï se trouve bientôt impliqué, soupçonné, et doit enquêter malgré lui ! Il croise alors une galerie de personnages plus étranges et dangereux les uns que les autres ; monstres luttant vainement contre leurs propres instincts, et rejetant les anciennes coutumes pour s’assurer le pouvoir dans cette ère moderne qui s’annonce… Face à leur cruauté et à leurs machinations, Morcaï l’affamé ne risque-t-il pas d’être, à son tour, croqué par des créatures aux dents plus longues que les siennes ? Le nouveau monde Johan Heliot ne trahit pas sa réputation en nous ouvrant la porte d’un nouvel univers inattendu. Imaginez que les plus étranges des créatures fantastiques aient dû fuir un certain Vieux Monde, pour bâtir une nouvelle société par-delà l’océan… Imaginez une immense cité-champignon, s’étendant autour de l’île de Manaan, volée aux indigènes à la peau rouge qui en étaient les propriétaires depuis l’origine des temps… Mêlez à tout cela une bonne part de Vaudou, d’Animalisme et de Magie celtique… Voilà, vous êtes prêt au voyage. Il ne vous reste plus qu’à laisser Johan Heliot vous guider dans les rues de Perdition. Amateurs de polar saignant et d’univers faëriques, pourléchez-vous les babines !

 
Avis : 
The following two tabs change content below.

Lord Orkan von Deck

Rédacteur en chef chez French Steampunk
Rôliste passionné de romans, BD, séries tv et de bonnes bouteilles. Je trouve refuge sur ce site web. "Pour l'Empire et pour le spleen."

Derniers articles parLord Orkan von Deck (voir tous)

Commenter sur Facebook

Laisser un commentaire