Découvrir le jeu de rôle sur Youtube

Lord Orkan von Deck

Bien que le steampunk soit d’ores et déjà représenté dans la ludosphère roliste francophone (vous pouvez d’ailleurs lire nos articles à ce sujet par ici), il manque cruellement de visibilité auprès des personnes qui pratiquent le jeu de rôle d’une part, des vaporistes d’autre part. Et ne parlons même pas des moldus… En effet, cette pratique à tiers-chemin entre théâtre, jeu de société et conte a besoin d’un univers riche qui puisse agir comme un terreau ludique. Et en cela, on peut dire que le steampunk est plutôt fertile.

Comme il est toujours bon de faire découvrir ce loisirs au plus grand nombre, les rôlistes de tous pays se doivent de soutenir l’effort de guerre sur le champs de bataille médiatiques des technologies internetiques beta 2.0. Bref, on a décidé de vous présenter des vidéos et playlists sur youtube qui montrent des joueurs jouer, des maître du jeu maîtriser et des dés rouler. Et même si ça ne parle pas de steampunk, ça vaut tout de même le détour


stranger-things-jeu-de-role

Il existe « les vidéos de jeu de rôle » mais aussi « le jeu de rôle dans les films ». Ce qui n’est pas du tout la même chose. Ici, Stanger Things, série netflix rétro année 1980 dont nous ne pouvons vous dire que le plus grand bien


Le plus célèbre : AVENTURES du bazar du grenier

Tout le monde connaît le Joueur du Grenier, youtubeur célèbre consacrant ses nombreuses vidéos au rétrogaming. Depuis quelques temps, sa nouvelle chaîne « Bazar du Grenier » accueille de nouveaux formats. Et c’est notamment un jeu de rôle sur table virtuelle qui a été créé. 3 saisons existent d’ores et déjà, et plusieurs one-shots tournés en live pour les internautes ont été mis enligne.

Dans un univers médiéval fantastique très classique, le MJ Mahyar Shakeri fait jouer 4 joueurs un peu stéréotypés. D’un côté, ces vidéos sont divertissantes et permettent au grand public (notamment les jeunes) de découvrir le jeu de rôle. Cependant, même si la série est bien préparée et bien montée, le fait que les joueurs soient tous derrière leurs caméras, que tout se déroule sur une map, et surtout que les joueurs ne font que troller sans arrêt (la palme pour Bob Lennon). on obtient quelque chose de très dénaturé où l’incarnation des personnages et l’improvisation orale est totalement passé par dessus bord. Mais néanmoins, vous pouvez trouver cela marrant.

Le plus marrant : Donjons et Jambons


Lancé début 2015 par la chaîne O’gaming, Donjons et Jambons est un programme bien ficelé, bien monté et bien joué qui voit chaque année deux Maîtres du jeu encadrer en s’alternant des mini-campagnes de jeux de rôles dans des univers variés. Pas de Jdr en particulier, un système de règle ultra basique, c’est vraiment la narration qui est mise en avant.

Ce qu’il faut souligner, outre le fait que l’émission est vraiment très bien faite (introductions montées, joueurs avec micros autour d’une même table, décors de circonstance, multiples caméras), c’est que les joueurs et MJ qui sont -tout autant que le bazar du grenier- des véritables gamers- parviennent néanmoins à oublier le temps d’une partie leur vocabulaire de hardcoregamers, si bien qu’aucun commentaire HRP (hors du rôle play) ne vient entacher l’immersion.

Cette saison de D&J  est la toute première : les joueurs incarnent une bande de bras cassé dans un monde médiéval fantastique qui sera développé au fur et à mesure des épisodes (et des saisons). Pour le coup, c’est juste un bonbon récréatif, mais cela vaut nettement le détour.

Le plus flippant : Donjons et Jambons spécial Cthulhu

Beaucoup moins marrant mais tout aussi divertissant : l’équipe de D & J ont aussi moyen de changer complètement d’ambiance. Ici, le choix est de poser un cadre très sombre est stressant dans le contexte des années 1920 aux états-unis. Vous l’aurez compris : on s’inspire très librement du Mythe de Cthulhu de H.P Lovecraft. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le jeu fonctionne parfaitement : le MJ est magistralement flippant et les joueurs sont quant à eux bluffant dans leur interprétation. On a l’impression qu’ils ont vraiment peur, et le spectateur le ressent. Dans cette histoire,  les joueurs sont cette fois des amnésiques chassés par l’inconnu. Les proies parviendront elle à fuir, à survivre, et enfin à comprendre ? Tout l’esprit malsain du Mythe de Cthulhu se retrouve dans cette campagne fabuleuse. Les amateurs de sociétés secrètes et d’asiles psychiatriques sont prévenus.  Attention, la fin de cette saison se solde par un twist absolument génial.

 Nous vous conseillons aussi de visionner un autre saison se déroulant dans les années folles elle aussi, et dont les personnages sont des malfrats de la mafia irlandaises de Boston confrontés à l’horreur et la folie. A regarder dans le noir, seul une nuit d’orage.

Le tout premier : PALIMPSESTE


Démonstration de jeu de rôle diffusée sur NoLife par RolisteTV

Il faut tout d’abord rendre à Cesar ce qui revient à Cesar : Rappelons que le premier à avoir filmé une partie de jeu de rôle, le premier à avoir monté une partie comme une émission télé fut Rémi Bezançon, connu pour avoir été rédacteur en chef de JDR Mag et pour l’organisation du Salon Fantastique à Paris. Il est important de noter que cette vidéo date de 2009. Elle fait donc office d’expérimentation, et malgré les quelques faiblesses de la vidéo, on peut dire qu’elle fait parfaitement son boulot en expliquant très simplement et sans fioritures comment se passe une vraie partie de jeu de rôle. On remarquera aussi assez facilement une joueuse particulièrement insupportable. A moins qu’il ne s’agisse en réalité d’une très bonne joueuse incarnant un personnage insupportable… Allez savoir.

Le plus expérimental :  MASHUP de Tric Trac

Tric-Trac est bien connu des ludistes en tout genre car il s’agit du principal site internet consacré entièrement aux jeux. Fort de son exhaustivité, l’équipe du site à monter un petit studio pour lancer Tric Trac TV, avec des émissions, des tests de jeux ou encore des interviews. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir le projet Mashup, un jeu de rôle purement créé pour l’occasion par Monsieur Phal, MJ à la créativité aussi fournie que sa barbe. Le système de jeu est assez particulier, puisqu’il est chiadé pour cette série et n’a pas vocation à devenir un véritable jeu « commercial ». L’univers est quant à lui assez barré et intéressant : les joueurs incarnent des testeurs d’aventures. C’est à dire que chaque film, chaque roman, chaque scénario doit être testé par les membres d’un bureau spécial, afin de vérifier que le récit se tient. Mais bien évidemment, tout n’est pas si simple. Et on en vient à se confondre fiction et réalité. Série de 39 épisodes, soit une très belle performance ; d’autant plus que l’image, le son et le montage sont vraiment de qualité professionnelle.


TERRA : la révolution vidéo-ludique du Dieu Pi

Last but not least. Bien au contraire. Après avoir porté le projet Donjons & Jambons avec son camarade Noc, Pi a décidé de faire cavalier seul pour lancer une nouvelle chaîne : Tales of Pi (ToP).  Le principe reste le même, sauf que les parties ne sont pas diffusées en live : elles sont tournées puis montées au préalable avant d’être publiées sur internet. Résultat : des épisodes plutôt courts (une quarantaine de minutes), sans temps morts, avec une mise en scène et des joueurs si bien gérés qu’on croit plus voir une série d’improvisation qu’un véritable jeu de rôle. La première saison (car on espère qu’il y aura d’autres saisons) se nomme « Terra » et raconte comment quelques survivants vont tenter de fuir une planète colonisée infestée de zombies. Nous vous recommandons très chaudement de vous laisser emporter. On espère aussi que ce nouveau format permettra de faire émerger non seulement de nouveaux broadcasters inspirés mais aussi une nouvelle façon de jouer au jeu de rôle.


The following two tabs change content below.

Lord Orkan von Deck

Rédacteur en chef chez French Steampunk
Rôliste passionné de romans, BD, séries tv et de bonnes bouteilles. Je trouve refuge sur ce site web. "Pour l'Empire et pour le spleen."

Derniers articles parLord Orkan von Deck (voir tous)

Commenter sur Facebook