le Poussion – Transportez Bébé où vous voulez !

DaMaZ

pa 43Quand on devient parent, où qu’on doit garder son petit frère ou petite soeur le weekend où les parents ont décidé de partir en amoureux, difficile de se rendre aux conventions et salons avec un porte-bébés aux couleurs flashies ou avec une poussette qui gacherait votre costume !
Qu’à cela ne tienne ! DaMaz a trouvé l’Ultime Solution pour être avec le p’tit bout tout en gardant la classe :
Le Poussion  !
Invention non-brevetée directement issue de son laboratoire de génie, il embarquera et emmènera bébé partout où les bonnes tenues sont de rigueur !

Et privilège pour nous, son créateur souhaite partager sa réalisation et la méthologie pour en créer un !



Etape 1 : Matériel et ébauche :

Outre les outils électriques de découpe, vous aurez besoin :
– d’un tonneau en plastique (10€ sur LeBonCoin)
– d’un siège-bébé (3€ en vide-grenier)
– mousse
– tissus
– tubes de cuivre
– barre en acier pour le support des roues
– de planches en bois
– de papier-calque
– de 3 roues assez solides ( de préférence sur roulement à billes )
– de manomètres factices ou de vieux compteurs de mobylettes


Commencez par dessiner votre projet, cela vous évitera de tâtonner tout au long de la conception

  pa 2                           PA 1 


Etape 2 : Découpe

Poste de pilotage :

Après avoir découpé les deux extrémités de votre tonneau, tracez sur le dessus l’ouverture qui servira au poste de pilotage.
Aidez-vous d’un papier calque afin de réaliser une symétrie parfaite, puis découpez à la scie sauteuse le tracé de l’ouverture.

pa 3    pa 4

Assurez-vous que le siège auto passe bien dans l’ouverture, et agrandissez au besoin dans le but de donner un maximum d’espace à votre enfant.

pa 5

 Ailes et fond structurant

Avec un mètre ruban, je mesure et trace l’emplacement de la découpe pour le passage de l’aile principale.
Toujours à la scie sauteuse, je réalise l’ouverture et m’assure que ma planche servant pour l’aile passage bien dans l’ouverture.
Comme vous pouvez le remarquer l’aile inférieure traverse toute la structure et servira de support pour l’assemblage des autres éléments.
Les ailes du haut sont simplement vissées de l’intérieur du tonneau laissant ainsi un maximum de volume exploitable à l’intérieur.

   PA 7   pa 8   pa 9

Tout comme vous avez réalisé l’aile principale inférieure avant, faites de même pour l’aile arrière.
L’aile arrière
vient traverser entièrement le tonneau.

pa 12

Après avoir vérifié que toutes les ailes se placent correctement sur votre tonneau, vous pourrez alors customiser vos planches servant d’ailes.
De mon coté, j’ai décidé de donner un effet légèrement arrondi sur le dessus et le dessous de mes ailes, une mise en forme réalisée à la lime à bois puis ponçage avec différents types de grains afin de les rendre le plus lisse possible.

Pour terminer, je rajoute une petite baguette transversale qui vient relier les deux ailes avant, assurerant un meilleur maintien de l’aile supérieure en s’appuyant sur l’aile inférieure.

pa 10   pa 11

Je découpe ensuite une planche qui servira de plancher et sur laquelle viendront se fixer le fauteuil, l’aile inférieure, mon support pour les roues avant, et ma roue arrière montée sur pivot.

pa 13

Avant et arrière

Tracez un cercle du diamètre de votre tonneau sur 2 planches en bois et découpez en suivant votre trait. Ces deux planches serviront à boucher les ouvertures avant et arrières de votre tonneau une fois que tout sera en place à l’intérieur. Ils seront ensuite vissés à l’aide de 4 grosses vis en vue d’assurer leur maintient.

pa 14   pa 15

Support des roues avant

Le support des roues avant est fait en acier épais que j’ai plié aux bonnes dimensions ( en fonction de la taille de mes roues, de la hauteur du fond de l’avion et de l’écartement des roues désirés ). Attention, après quelques tests et bien que l’acier soit assez épais, un renfort supplémentaire horizontal a été ajouté entre les emplacement des deux roues pour éviter que les roues ne se désaxent avec le poids de la structure et les différentes vibrations … avec le renfort supplémentaire, le support des roues ressemble à un « A » et est désormais beaucoup plus solide. Mes roues restent bien en place et les vibrations sont bien moins présente.

            pa 16



Etape 3 : Assemblage et protection

Afin d’éviter que le petit ne se blesse en touchant les bords de l’ouverture, j’ajoute un rondin en mousse ( utilisé pour isoler des tuyaux de plomberie ) que je recouvrirais de cuir qui sera lassé avec un fil de fer fin.

pa 17

Fixez la structure des roues à l’aide de gros boulons et écrous qui viennent prendre l’aile avant ainsi que la grande planche servant de plancher.

  pa 18 pa 19

La roue arrière, montée sur pivot, vient se fixer sur la plaque de plancher de l’avion. Cette roue sur pivot offre ainsi une très bonne manœuvrabilité de l’ensemble, permettant également les demi-tours sur un point fixe. Pratique lors des conventions avec beaucoup de monde.

pa 21 


Etape 4 : Customisation

Commandes et instruments de bords

Dans une planche, découpez le tableau de bord à la forme désirée.
Assurez-vous qu’il se place correctement dans le tonneau, puis à la scie-cloche, réalisez l
es emplacements pour les différents compteurs.

pa 23  pa 24

Traçage du guidon pour le petit qui va venir sur le tableau de bord, puis découpe à la scie sauteuse, limage et ponçage.

pa 25pa 26

 Le guidon est ensuite fixé au tableau de bord à l’aide d’une tige filetée et des écrous

PA 27


L’hélice

Dessinez l’hélice telle que vous la souhaitez sur une planche de bois. J’ai choisi de la faire aux dimensions de la planche « bouchon » avant.
Une fois découpée à la scie sauteuse, mettez la à la forme voulue avec une lime à bois, puis poncez !

pa 28 pa 29

Voilà une jolie hélice !

pa 30

Peinture

Dans un premier temps, je ponce avec un papier abrasif à gros grain le tonneau.
Le ponçage permet de donner un effet moins lisse au plastique du tonneau, mais en plus permettra à votre peinture de mieux adhérer au tonneau.

Faites la peinture à la bombe en plusieurs passage en laissant sécher entre chaque couche afin d’éviter les coulures.

Pour les ailes, j’utilise de la lasure bois couleur chêne clair, les autres parties en bois seront plus foncées avec une lasure chêne foncé ou moyen.

La partie avant est peinte en gris à la bombe, et j’ajoute une baguette en plastique rivetée tout autour du tonneau ( pour ajouter une petite touche déco et donner l’illusion d’une partie moteur séparée de l’habitacle )

pa 33    pa 34    

Acheté d’occasion et à tout petit prix, le siège auto s’est vu offrir de nouvelles mousses ainsi qu’un nouvel habillage dans un tissus en velours aux motifs baroques.
Le pare-brise est réalisé avec du PVC souple transparent, et riveté sur le tonneau.
pa 36

Sécurité parentale

Qui dit Poussion, dit pousseur, et les enfants étant de grosses feignasses, cette tâche ingrate revient aux adultes et aux frères et sœurs plus âgés !

Voici donc de quoi les combler de bonheur !

Le guidon est réalisé avec de la tubulure cuivre, pliée et reliée, la connexion étant cachée par du cuir et lassée avec du fil de fer.

pa 37  pa 38

Sur la partie arrière, j’ai réalisé une petite trappe donnant ainsi accès à l’arrière du fauteuil à l’intérieur du tonneau. Un petit espace de rangement très pratique pour y glisser les affaires de bébé, et quelques affaires personnelles qui pourraient dénaturer votre costume.

Pour compléter la déco de mon Poussion, je réalise des autocollants avec mon imprimante sur papier autocollant.

     pa 39 pa 40  

Pour la touche finale, j’ajoute un petit « viseur » bricolé avec une vieille insigne de voiture Citroën légèrement customisée et peinture en doré.

   pa 42

A VOUS DE JOUER !



MISE EN SITUATION

Les autorisations de vol en bonne et due forme, le vol inaugural a eu lieu au  Jap’in Tarn 2015 ( Mazamet ) et le second au Toulouse Game Show 2015.
Un franc succès pour ces deux premières sorties 😉


pa 45 pa 44 





The following two tabs change content below.

DaMaZ

Webmaster French Steampunk
Bricoleur et Bidouilleur du dimanche, passionné par l'informatique, j'ai rejoins l'équipe French Steampunk en 2015. Je vous propose quelques articles tutoriels en bricolages divers basés principalement sur les matériaux de récup'. Les pieds sur terre, la tête dans la lune et les mains dans le cambouis.

Commenter sur Facebook