R.I.P. Dr Steel

Lord Orkan von Deck

Nous sommes l’été 2009. Il y a donc déjà quelques temps. Je m’en souviens comme si c’était hier.

Un ami avec qui je partageais plus qu’on aurait pu le croire m’amène à découvrir la formidable communauté steampunk de France. A l’époque, les principaux forums et groupes se formaient sur internet. Cet été 2009, je ressentais la frénésie d’un geek qui avait toujours adoré le steampunk, qui venait tout juste de découvrir un mot pour ce qu’il aimait, mais surtout découvrir qu’il n’était pas seul : cet été là, j’ai rencontré plein de personnes qui aimaient les même choses que moi, et qui m’ont fait découvrir plein de choses que j’ignorais.
Très vite, un créateur américain est devenu à mes yeux le meilleur représentant de la mouvance steampunk. Le Docteur Phineas Waldolf Steel, appelé simplement « Dr Steel« 

A travers ses 3 albums de musique, son site, ses nombreuses vidéos (clips, the Doctor Steel Show) et ses nombreuses images de propagandes,

Doctor Steel a marqué grandement l’esthétique Steampunk et rétro-futur du XXI ème siècle.

Le personnage était très finement calibré : un espèce de savant fou aux airs de dictateur mais à la sensibilité enfantine digne d’un film de Tim Burton : un rêveur, un solitaire, un enjoué morbide. Le but du Docteur Steel était de prendre le pouvoir pour que les gens appliquent la seule règle dont ils aient vraiment besoin : s’amuser.

Doctor Steel a très vite compris que le Steampunk n’était pas qu’une simple esthétique, pas même un simple genre ou sous-genre obscure, mais un véritable mouvement. Et ce mouvement, grâce au développement incroyable des internets était un véritable vivier de fans du monde entier à pêcher. C’est chose faite : avec la Toy Soldier Unite, les vaporistes du monde entier pouvaient enfin sortir de leur isolement et se rassembler. En quelques sorte, Doctor Steel a été un des principaux électrochocs de l’émergence de la communauté steampunk.

En 2012, après quelques années d’inactivité, Dr Steel disparait subitement : fin de tous les sites web, suppression du compte facebook. Après 12 ans de création et de structuration du lien resserrant les membres de la communauté, Dr Steel met les voiles pour de bon. Dans une lettre émouvante bien qu’un peu obscure destinée au Commander Jet, chef des fans, il explique que pour des raisons de finance et de créativité mises à mal par des facteurs (et des personnes) extérieures, il décide de quitter pour de bon ce monde. Le Commander Jet créa donc un site d’archives récupérant par tout sur le net les productions du Doctor. Il est désormais possible d’écouter et de télécharger ses musiques. Mais plus jamais nous n’entendrons parler du docteur …

Le but de cet article n’était pas de vous annoncer la disparition d’un artiste majeur des années plus tard. Niveau rapidité de l’actualité, on a fait mieux. Non, cet article a pour seul but de montrer que le Steampunk est un mouvement mûr, qu’il a déjà plusieurs générations, et que certaines d’entre elles disparaissent. Malgré les formidables possibilité d’internet, rien n’est immuable, et tout finit un jour par mourir. Les acteurs les plus marquants de notre mouvement finiront très surement un jour par être oubliés.

C’est triste, certes, mais pour finir sur une note positive, on voit que la communauté steampunk / rétro-futur n’a jamais été aussi nombreuse. Des nouveaux membres rejoignent nos réseaux tous les jours. L’esthétique se propage dans tous les médias, le genre prend chaque jour plus de consistance avec de nouveaux créateurs, et le mouvement continue à prendre de l’ampleur (même si on remarque depuis quelques temps un certain gel, une forme de ralentissement). Le Doctor Steel est parti. Il tient maintenant à vous, vaporistes, de prendre sa place. R.I.P. Dr Steel


Doctor Steel Quelques « hits » de Dr Steel :

     

Vaporistes de tous les pays, unissez vous et conduisez le mouvement !

Ecrit par Lord Orkan Von Deck

The following two tabs change content below.

Lord Orkan von Deck

Rédacteur en chef chez French Steampunk
Rôliste passionné de romans, BD, séries tv et de bonnes bouteilles. Je trouve refuge sur ce site web. "Pour l'Empire et pour le spleen."

Derniers articles parLord Orkan von Deck (voir tous)

Commenter sur Facebook