Un portail magique vers une bibliothèque étrange et magnifique dévoilé dans un nouveau documentaire.

Oriane G

La philosophie hermétique

En marge de la culture occidentale existe un courant alternatif qui sinue tel un vif-argent : la philosophie hermétique. C’est souvent lors de transitions et de bouleversements culturels intenses que l’on voit surgir cet ancien phénomène aux multiples facettes.

Les termes hermétique, occulte et ésotérique sont utilisés à tour de rôle pour désigner les idées et les croyances associées à cette mystique « philosophie éternelle ». Cette dernière a imprégné chacun des monothéismes et autres courants culturels depuis le dernier millénaire. Ancrés dans l’Égypte ancienne et les traditions judéo-chrétiennes, ces croyances restèrent néanmoins dominantes à la Renaissance et perdurèrent du Siècle des Lumières jusqu’aux interprétations modernes de la Nouvelle Pensée et des mouvements New Age, ainsi que le séculier Développement Personnel.

Aussi protéiforme et varié que soit ce phénomène, la plupart des enseignements ésotériques nous apprennent que nous vivons chaque jour en étant léthargiques, inconscients de la vraie réalité et de la place que nous y tenons. Cet état de fait engendre un engourdissement, une déconnexion personnelle et un manque de sens. Toujours cette question lancinante :  » N’y-a-t-il rien de plus ? »  Fort possible, les apparences sont trompeuses.

Contrairement au matérialisme moderne, la philosophie hermétique conçoit le cosmos comme une entité vivante, l’Anima Mundi se ressentant de manière subjective. Tout, chaque fragment du Tout est lié aux autres dans une toile de correspondances et de résonances entre microcosme et macrocosme. Le but ultime du « Chemin d’Hermès » est de s’ouvrir à une réalité divine : l’actualisation de la nature spirituelle de l’humain.

La bibliothèque Ritman

Pour celles et ceux que de telles idées intéressent, la Bibliothèque Philosophie Hermétique (BRH) est une adresse incontournable car elle propose de merveilleux et précieux tomes. Également connue sous le nom de Bibliothèque Ritman, elle se situe à Amsterdam, ville historiquement reconnue pour sa liberté de religion, sa liberté d’expression et sa liberté de la presse.

Détentrice des plus grandes collections d’ouvrages sur l’Hermétisme, la bibliothèque Ritman est un véritable temple de savoirs et de connaissances, contenant plus de 23 ooo volumes, dont de nombreuses premières éditions, rares et inestimables, produites par des héros légendaires de l’imagination tels Marsilio Ficino, Cornelius Agrippa, Paracelsus, Giordano Bruno, Jacob Böhme et Robert Fludd  ; une richesse de manuscrits et de gravures sur l’Hermétique, l’alchimie, le mysticisme, le gnosticisme, l’ésotérisme et la religion comparative.

Le fondateur de cette bibliothèque Joost Ritman était un riche homme d’affaires allemand qui, à l’âge de 16 ans, eut « la soudaine et profonde révélation (…) que toutes les choses n’en font qu’ Une. « 

 En une fraction de seconde, je pris conscience qu’il existe une profonde connexion entre l’origine et la création, entre Dieu – le Cosmos – et l’humanité .  Cette urgence mystique guide la vie des humains, lesquels, au lieu de garer leurs Ferrari dans un parking, décident de créer un refuge unique de l’esprit humain .


Un documentaire

L’ultime documentaire, La Bibliothèque Ritman : Amsterdam, est enfin disponible, une joie partagée par les bibliophiles et les aficionados de l’Hermétique. Tourné par le talentueux duo basé en Italie et composé de Sara Ferro et Chris Weil d’Artoldo Media, ce film de 90 minutes est un portail magique au sein-même de la bibliothèque, dirigé par le fondateur Joost Ritman, la directrice Esther Ritman, l’équipe bibliographique, ainsi que le Dr. Marco Pasi, Professeur d’Histoire de la Philosophie Hermétique à l’Université d’Amsterdam.

Parcours séduisant de l’Histoire de l’ésotérisme occidental, le documentaire célèbre les volumes historiques de la bibliothèque comme des cartes poétiques de la divine essence, un classement des meilleurs paysages de l’intime et du cosmos, le fruit de la recherche sans fin de l’humanité de la signification et de la beauté par-delà le mondain.

De plus, cela nous rappelle que les livres restent des armes puissantes pour toute révolution culturelle, ainsi que porteuses d’un héritage intellectuel d’importance. Des théories et des idées durement gagnées, souvent jugées dangereuses et hérétiques à leur première publication.



Traduction ORIANE G


The Ritman Library – Documentary – Official Trailer from Artoldo on Vimeo.

The following two tabs change content below.
Auteure de "Noirae" aux éditions Ragage. Pigiste au magazine Elegy. Libraire.

Commenter sur Facebook