Les conjurés de Florence – Paul J. Mcauley

Résumé :

Florence, au tout début du XVIe siècle. Une Florence bien différente de celle qu’évoquent nos livres d’histoire : Léonard de Vinci a renoncé à la peinture pour donner vie aux machines qu’il dessinait dans ses carnets et l’Italie de la Renaissance connaît déjà sa révolution industrielle… La perle de la Toscane reste cependant la ville des grands peintres, des grands architectes, des fêtes… et des intrigues sophistiquées, des morts mystérieuses. Comme celles de Raphaël et de son assistant. Qui est à l’origine de ces meurtres ? Pour quel enjeu ? Sur fond de rivalité entre l’Italie et l’Espagne et de rébellion savonaroliste, Pasquale, jeune peintre apprenti, mène l’enquête en compagnie de Machiavel, journaliste à la Gazette de Florence, qui joue les Sherlock Holmes avant la lettre…

Roman steampunk avant l’heure, roman policier conduit tambour battant, roman d’apprentissage, Les conjurés de Florence, ici augmenté de La tentation du Dr Stein – une longue nouvelle située dans le même univers – est digne de figurer aux côtés du Nom de la rose ou de Perdido Street Station.

 

Avis :

L’avis de JainaXF, lors du Défi Steampunk.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*