Le protectorat de l’ombrelle, le cycle – Gail Carriger

Parue en 2009, la saga en cinq opus des aventures vaporistes d’Alexia Tarabotti peut déjà se targuer d’être un classique pour les amateurs du genre. Mêler l’uchronie steampunk au mordant de la bit-lit, en pleine époque de Twillight, fut assurément un coup de génie de la part de Lady Carriger, dont le style so british joue autant avec les codes de la bonne société chers à Jane Austen qu’avec l’insolence d’un P.G. Wodehouse lâchant la bride à Jeeves.