Presque minuit – Anthony Yno Combrexelle – Editions 404

Paris, 1889. Six orphelins en cavale, devenus gamins des rues par la force des événements, volent et détroussent les passants. Alors que l’Exposition universelle débute, ils font l’erreur de dérober le mauvais objet aux mauvaises personnes. Leurs mésaventures aux quatre coins de la ville les amèneront à découvrir les secrets d’un monde magique où s’affrontent créatures mythologiques, sorcières et terrifiants ennemis mécaniques. Plus que jamais, Moignon, Allumette, Bègue, Morve, Boiteux et Pleurs devront se battre pour sauver leur vie et celle des habitants de la capitale.

Will & Isabelle – La petite machine – Camille Raveau

Will le robot est un génie de la mécanique ruiné. Isabelle est une orpheline curieuse à la santé fragile.Ces deux solitaires vont se retrouver à la recherche de leur passé, dont le maléfique Philéas semble détenir la clé.Une belle aventure d’amitié dans un fabuleux monde rétro-futuriste, où les robots ont des âmes tourmentées et où le cœur des petites filles peut être réparé.

Le Baron Noir – 1864 – Olivier Gechter

Paris, 1864, la France domine l’Europe, le progrès semble sans limites. Portés par la puissance de la vapeur, la capitale et le pays tout entier se sont développés. Dans cette France dirigée par le président Bonaparte, Antoine Lefort est un jeune magnat influent de l’industrie florissante. Il est aussi le mystérieux Baron noir, justicier et protecteur de la nation.  

L’expédition H.G. Wells – Polly Shulman

« Nous avons aussi un ballon à hydrogène qui provient du premier roman de Jules Verne, ajouta le docteur Rust. Et son canon spatial Columbiad, dont il est question dans son livre intitulé De la Terre à la Lune, sans oublier l’Albatros, la machine volante de Robur-le-Coquérant. Cet engin fait un vacarme !… Et, bien sûr, tu as vu la maison à vapeur. J’ai toujours eu un faible pour l’éléphant. »