Un Amour de Marmelade, de Olivier Supiot

Lutetia est une mégalopole: monstrueuse où vit le professeur Louys CAZAVIEL. Suite à une agression dans son laboratoire, sa vie bascule: sa femme est enlevée et il est accusé de son propre assassinat, alors qu’il est visiblement toujours en vie ! De plus, son corps a subit une mutation qui l’a transformé en une gélatine verdâtre, matière déformable à souhait, issue de ses investigations scientifiques : le melakron.

Le démon des Glaces, de Jacques Tardi

Ecrit à la manière d’un feuilleton du XIXeme, le Démon des Glaces raconte l’histoire de Jérôme Plumier rescapé de l’un des nombreux et étranges naufrages survenus sur la banquise. Malheureusement, il ne revient à Paris que pour assister à l’enterrement de son Oncle qui laisse derrière lui d’effrayantes machines.

En 1974, Jacques Tardi faisait déjà du steampunk !

Jacques Tardi, auteur français de BD mondialement connu pour des oeuvres telles que « Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec » ou encore « Le cri du peuple » a commencé sa carrière en 1969. Le steampunk n’était pas encore né (le terme est né dans le magazine Locus en avril 1987, cf Tout le steampunk) que Tardi réalisait une jolie prestation graphique pour le troisième numéro du magazine Métal Hurlant en 1974. Vous voyez : quand on vous dit que le steampunk n’a rien de nouveau !

SteamNoir, Vol.1 : Le Cœur de Cuivre

Des agents de l’Alliance Leonard (Leonardsbund) enquêtent sur un cas mystérieux dans la ville de Schierling : une jeune fille, qui avait été emmurée vivante dans une cheminée des années auparavant, a été kidnappée par une âme perdue de Vineta. L’enquête entraine le Bizarromant Heinrich Lerchenwald et ses collègues, Hirschmann l’homme machine et Madame D., la profileuse, sur la trace d’un guérisseur miracle suspect, spécialisé dans les organes artificiels.

Le reveil du Zelphire, tome 1 à 3 – Karim Friha

À Algarante, capitale de la République de Béremhilt, des enfants traumatisés développent d’étranges pouvoirs. On les surnomme les «Zelphires» et leur histoire, dans un XIXe siècle secoué par les révolutions politiques et technologiques, a quelque chose de Charles Dickens, de Tim Burton et d’unique.

« Songes », de Terry Dodson & Denis-Pierre Filippi

Le jour, la belle Coraline tient le rôle de dame de compagnie d’un étrange garçon, inventeur de génie malgré son jeune âge, qu’elle peine à égayer tant il est obsédé par ses livres et ses expériences. La nuit, elle devient l’héroïne malgré elle d’aventures oniriques délicieusement érotiques, à travers des rêves aussi coquins qu’agités. Une héroïne pulpeuse en diable, et une histoire qui mêle mystère, humour et sensualité, dans une ambiance rétro-futuriste délicatement surannée.