Presque minuit – Anthony Yno Combrexelle – Editions 404

Paris, 1889. Six orphelins en cavale, devenus gamins des rues par la force des événements, volent et détroussent les passants. Alors que l’Exposition universelle débute, ils font l’erreur de dérober le mauvais objet aux mauvaises personnes. Leurs mésaventures aux quatre coins de la ville les amèneront à découvrir les secrets d’un monde magique où s’affrontent créatures mythologiques, sorcières et terrifiants ennemis mécaniques. Plus que jamais, Moignon, Allumette, Bègue, Morve, Boiteux et Pleurs devront se battre pour sauver leur vie et celle des habitants de la capitale.

Will & Isabelle – La petite machine – Camille Raveau

Will le robot est un génie de la mécanique ruiné. Isabelle est une orpheline curieuse à la santé fragile.Ces deux solitaires vont se retrouver à la recherche de leur passé, dont le maléfique Philéas semble détenir la clé.Une belle aventure d’amitié dans un fabuleux monde rétro-futuriste, où les robots ont des âmes tourmentées et où le cœur des petites filles peut être réparé.

Célestopol – Emmanuel Chastellière

Célestopol, la cité lunaire, la perle de l’Empire Russe, la ville de toutes les démesures, où toutes les technologies de ce XXème siècle naissant se combinent pour créer la métropole ultime. Célestopol, où à chaque coin de rue, la magnificence de ses merveilles architecturales rivalise avec l’éblouissement que provoquent ses automates affectés à mille et une tâches. Célestopol et ses canaux de sélénium dont la brume mordorée baigne en permanence la lumière des réverbères. Célestopol, la ville sous dôme, le défi ultime de l’humanité lancé aux étoiles.

Le Baron Noir – 1864 – Olivier Gechter

Paris, 1864, la France domine l’Europe, le progrès semble sans limites. Portés par la puissance de la vapeur, la capitale et le pays tout entier se sont développés. Dans cette France dirigée par le président Bonaparte, Antoine Lefort est un jeune magnat influent de l’industrie florissante. Il est aussi le mystérieux Baron noir, justicier et protecteur de la nation.  

Wika et la fureur du dessin – Thomas Day & Olivier Ledroit

« Il était une fois, au royaume des elfes, une fée, Titania, qui avait épousé le duc Grimm. Leur amour avait été béni par la naissance de Wika. Hélas, le prince Obéron, ancien amant de Titania, ne s’est pas remis de leur rupture. Et malgré son union avec la louve Rowena et la venue au monde de leurs sept enfants, sa haine et sa jalousie obsessionnelles le dévorent. Ses armées encerclent CastelGrimm. Vainqueur, il exécute son rival et torture à mort son ex-amante. La fillette, promise aux crocs de Rowena, est sauvée par un fidèle faune. Ses ailes arrachées et leur marque magique remplacée par un étrange tatouage mouvant, elle est cachée au milieu du bas peuple, jusqu’à ce qu’elle atteigne l’âge de la vendetta. »