Scents of Orient – Marianne Stern

1916, Surat, Raj britanniqueLe gouverneur Lord Nelson mène depuis cinq ans les affaires de la British East India d’une main de maître, quand il reçoit une nuit la visite du capitaine Clive. La Couronne britannique est à la recherche d’une vieille connaissance du gouverneur, un Allemand du nom de Herr Maxwell, et Clive pense que Nelson possède des informations susceptibles de le trouver.

La carte de « L’Île mystérieuse » de Jules Verne aux enchères ce mercredi

Ce mercredi à l’hôtel Drouot  la carte de l’île mystérieuse du célèbre romancier Jules Verne, dessinée de la main même de l’auteur, représentant le dernier port où aurait accosté le Nautilus, a été mise en vente cet après-midi parmi une collection de 166 pièces liées à l’écrivain. Vente de la pièce estimée entre 100 000€ et 150 000€

De « Automate » à « Zeppelin » ! Les abécédaires steampunk !

Pour intégrer tout petit les fondamentaux du steam way of life, voici une sélection  d’abécédaires à caler entre les menottes de vos p’tits mécanos, parce qu’il n’y a pas d’âge pour en profiter. Seul bémol, il n’existe pas encore de version française pour ces magnifiques albums, mais ils peuvent tout de même apprendre l’alphabet aux maternelles, initier les kids à l’anglais dès le CP et faire rêver les plus grands.

Du Steampunk dans mes cadeaux !

Vous souhaitez offrir des cadeaux steampunk pour Noël? Ne cherchez plus ! La rédaction de French Steampunk se plie en quatre pour vous proposer des idées abordables et originales. Noël sera steampunk ou ne sera pas !

Anthelme Hauchecorne : interview exclusive

Suite à la lecture du roman « Journal d’un Marchand de rêves », l’équipage French Steampunk a émis deux avis très différents, mais pas indifférents. Nous vous proposons d’en savoir un peu plus sur son auteur, à qui nous avons posé quelques questions.

Les feuilles mortes te rappellent à mon souvenir

C’est l’automne, bientôt l’hiver. Les arbres perdent leurs couleurs verte pour un ocre orangée qui bien vite se laisse tomber au sol dans une valse mélancolique de feuilles agonisantes. Les milliardaires peroxydés de télé-réalité accèdent aux codes de l’arme nucléaire. Les nez se mettent à renifler, le vent et la pluie nous gèlent jusqu’aux os.