Homunculus – James P.Blaylock

Sa taille, dit-on, n’excède pas vingt centimètres. Il serait omniscient et omnipotent, capable d’abolir les frontières de la vie, de la mort, du temps. Seuls quelques initiés, en cette fin de XIXe siècle, connaissent son existence. Seulement voilà : l’homuncule, cette prodigieuse créature, est pour l’heure prisonnier d’une mystérieuse cassette.

Memories of Retrocity – Bastien Lecouffe Deharme, alias « B. »

Ce qui surprend d’emblée dans l’univers de B. et de la Corporation qu’il a créée, c’est la fusion (et non pas la naturelle dichotomie) entre la chair et la matière. Alors qu’ils devraient se heurter, se blesser, les corps et les objets ne font plus qu’un. L’humain n’influe plus. Tombé de son pied piédestal, il s’est terré, invisible, cerné de matière sans vie devenue omniprésente, omnipotente. La technologie s’est développée à un tel point qu’elle en étouffe l’organique.

Steampunk et Utopiales 2010

Du 10 au 14 novembre 2010 ont eu lieu « Les Utopiales », 4 jours de festival tourné vers la science fiction et les mondes de l’imaginaire. Cinéma, littérature, bande dessinée, conférence, débats, exposition, jeux de rôles, dédicaces … il y en avait pour tous les gouts. Et pour vous, voilà un petit compte rendu qui comblera les amateurs de steampunk.

Van Helsing – Stephen Sommers

Au coeur des Carpates, il est un monde de légendes et de mystères : la Transylvanie… Une terre où le mal règne en maître absolu, où le danger rôde dès le coucher du soleil, où prennent corps les monstres qui hantent nos cauchemars les plus secrets.