LYRE LE TEMPS : Prohibition swing

Dyvvlad

Bon, ça fait déjà un moment que la musique electro vampirisait le swing. On a vu émerger, en France et ailleurs, quelques formations assez douées pour marier les genres. Lyre le Temps en fait partie, même si on a pas forcément entendu beaucoup parler d’eux, bien qu’ils n’aient pas démérité depuis leur formation : une nomination « Découvertes du Printemps de Bourges », deux albums, des tournées à travers la planète… « Prohibition swing » est donc le troisième opus d’une formation qu’il est bien temps de découvrir. Son crédo, c’est de marier electro-swing, hip hop et R&B. Un vaste programme qui aboutit à un mélange moins chaotique qu’on ne pourrait le penser. Bien au contraire même : on dirait que les genres avaient été créés pour se rencontrer. Et si la forte connotation jazz ne plaira pas forcément aux amateurs des deux derniers univers cités, en revanche les fans de C2C, Chinese Man et autres Caravan Palace s’adapteront sans mal je pense. Ce disque est d’autant plus agréable qu’il est court, et il a l’intelligence de terminer sur une touche plus soul / R&B qui fait que l’on a envie de redécouvrir le reste, un bon cran au-dessus qualitativement parlant. Pas mal du tout, et très festif.

Facebook

The following two tabs change content below.
Dyvvlad n'est pas du tout steam, ni tout à fait punk. Pistonné, il tente de noyauter le site en y plaçant des chroniques mal écrites et de mauvaise foi, histoire de discréditer le mouvement. Quel gougnafier !

Derniers articles parDyvvlad (voir tous)