Prague steampunk : visite guidée

Miss Chatterton

Prague une ville Steampunk ? Entre ses maisons Art Nouveau et ses lieux incontournables, laissez vous convaincre d’une petite visite le temps d’un week-end ou d’une semaine de vacances…

Fan d’art nouveau ou d’art déco ?

Le musée Mucha vous ouvre ses portes pour la modique somme de 9.30 euros soit 240 couronnes tchèques. Il est situé au 7, Panská 890, 110 00.

Vous pourrez admirer des affiches de Sarah Bernardt pour ses représentations théâtrales, les panneaux thématiques sur les femmes fleurs, les femmes saisons, mais aussi des photographies de famille de l’artiste ainsi qu’un film racontant sa dernière grande oeuvre (pas du tout art nouveau) : L’épopée Slave, représentations de l’Histoire tchèque.

Musée Mucha, Prague

A noter : le musée est plutôt petit, il comprend deux salles seulement. Et vous n’avez pas le droit d’y prendre de photos vu…que la boutique souvenir propose à la vente des reproductions des affiches trouvées en salle. Si vous ne souhaitez pas vous y rendre, une partie des collections est visible en ligne sur le site du musée.


Smetana Hall (ou la maison municipale) est une salle de spectacle dont la devanture, le hall et les restaurants à la décoration art nouveau pourront vous plaire. Elle est située à Náměstí Republiky 5, Praha 1.

Smetana Hall

Vous pourrez prendre des photos dans le hall gratuitement, mais pas du tout dans les restaurants.

L’un des deux, le Plzeňská restaurace propose également une décoration Art déco plus géométrique.

Les deux restaurants proposent des goûters à la française ou à la tchèque, l’occasion de profiter de lieux magnifiques le temps d’un repas.

Si vous souhaitez profitez de la salle, de nombreux concerts de musique classique sont proposés tous les jours. Il suffit de vous diriger vers la billetterie située à droite, après le hall pour ensuite apprécier le spectacle ou de commander vos billets en ligne en avance sur leur site internet.


Le restaurant Sarah Bernardt, 5 étoiles, situé dans l’hôtel Pariz (U Obecního domu 1080/1, 110 00 Staré Město), propose une cuisine tchèque et française dans une salle à l’image de la comédienne, très chatoyante, oscillant entre l’art déco et l’art nouveau.

Restaurant Sarah Bernardt Prague intérieur

A noter, le clin d’oeil à Mucha avec le fronton du restaurant représentant La femme aux fruits.

Vous pouvez aussi réaliser une visite virtuelle de l’Hôtel grâce à leur site internet.

De manière générale, la ville est un musée à ciel ouvert. Vous trouverez de nombreuses façades de maison de style Art nouveau rien qu’en vous promenant, ou des galeries commerçantes anciennes, à l’intérieur d’immeubles atypiques.


Fan d’horlogerie ou d’astronomie ?

L’horloge astronomique de Prague située sur la place Staroměstské nám (ou place de la Vieille Ville), est LA visite incontournable à réaliser lors de votre séjour. 

Horloge astronomique de Prague, République Tchèque

Construite en 1410 puis remaniée en 1490 par l’horloger Hanus de la Rose, on raconte que l’on creva les yeux à ce dernier pour l’empêcher de la reproduire ailleurs.

Elle est composée de plusieurs cadrans représentant la terre, le ciel, le soleil, la lune, les signes du zodiaque…

L’horloge s’anime toutes les heures jusqu’à 21h et permet de lire l’heure locale, l’heure en douzièmes de jour, l’heure en anciennes heures tchèques, la position du soleil et de la lune dans le ciel, la phase lunaire, le signe astrologique dans lequel on se trouve et le temps sidéral.

Pour plus de détails de fonctionnement ou sur son historique, nous vous renvoyons vers la page wikipédia de l’horloge.

A noter : L’horloge est en libre-accès depuis l’extérieur mais l’intérieur peut se visiter moyennant 16 euros.

N’hésitez pas non plus à découvrir le Klementinum pour grimper en haut de l’ancienne tour astronomique pour découvrir un panorama époustouflant de la ville. Le guide vous fera un topo de l’histoire des astronomes de la ville et de leurs outils de travail datant de 1722.

Prague Klementinum Bibliothèque nationale

La visite comprend aussi un aperçu de la bibliothèque nationale tchèque du Klementinum fondée en 1781, pour la modique somme de 300 couronnes tchèques soit 11.70 euros. 

Vous pouvez réserver votre visite sur place (à partir de 10h, toutes les 30 minutes) ou en ligne sur le site internet du Klementinum.

Fan de bibliothèques et cabinets de curiosités ?

Si vous n’avez pas eu l’occasion de voir la bibliothèque du Klementinum, vous pouvez visiter celle du monastère de Strahov situé dans les hauteurs de la ville, non loin du château de Prague.

extérieur du monastère Strahov, Prague

NB : il faudra payer un supplément pour les photos ou vidéo et vous ne pourrez pas entrer directement dans les deux bibliothèques qui sont des sites protégés. Il faudra vous arrêter au seuil des portes de chaque salle, comme au Klementinum mais rien qu’un coup d’oeil vaut le détour.

Quelques bars insolites…

Le bar à absinthe Green Devil’s situé au centre ville historique saura vous surprendre grâce à son ambiance décalée, ses salles en sous-sol et sa décoration rétro. Vous pourrez goûter à une carte de 4 pages présentant une centaine d’absinthes françaises ou tchèques.

Green devil’s absinth bar, Prague

Le serveur vous fera une démonstration selon votre poison avec explicatif devant vos yeux éblouis. Si vous prenez une absinthe tchèque, attendez vous à voir flamber l’alcool !

Le bar- restaurant U Spirku n’a rien d’atypique au niveau de sa carte mais présente une décoration steampunk assez prononcée avec une énorme horloge au mur et des lustres mi-appareils à distiller, mi mécaniques. Il est situé dans une ruelle étroite dans le centre historique, non loin de la place de la Vieille Ville où se trouve l’horloge astronomique, ( Kožná 12, 110 00 Staré Město).


u spirku restaurant Prague

NB : Le restaurant Mlejnice situé à côté, propose des plats tchèques typique très bons pour un rapport qualité-prix défiant toute concurrence.

L’instant coquin…

Si vous vous sentez l’âme d’une gourgandine, visitez le Sex machines museum située entre la place Venceslas et la place de la Vieille Ville, (au Melantrichova 476/18, 110 00 Josefov). Vous découvrirez entre autres instruments de torture sexuelle, certains objets érotiques qui peuvent valoir le coup d’oeil, telle que la machine à sexe à vapeur qui date de 1869 !

Petit bémol :  comptez  500 couronnes tchèques, soit l’équivalent de 19.50 euros pour la visite des trois étages et de son cinéma de vieux films érotiques.

Prague recèle bien d’autres lieux magnifiques, steampunk ou non, à découvrir.

N’hésitez pas à mettre en commentaires vos autres lieux steampunk sur Prague pour compléter cet article !

Sur ce, je vous souhaite un bon voyage plein de vapeur et de cuivre…

NB : tous les clichés présents sur cet article ont été réalisés par moi excepté celui du restaurant Sara Bernardt qui provient du site de l’Hôtel Pariz, et celui de la bibliothèque du Klementinum, qui provient du site du Klementinum.

The following two tabs change content below.
Co-rédac chef de French-Steampunk, Fan de mode alternative, littérature et voyage, je vous ramène mes découvertes pleins de vapeur et de dentelles...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.