Le Guide de l’Uchronie, de Karine GOBLED et Bertrand CAMPEIS

Lord Orkan von Deck

Résumé:

Et si… ?
Et si Christophe Colomb n’avait jamais découvert l’Amérique ?
Et si les nazis avaient remporté la Seconde Guerre mondiale ?
L’uchronie joue avec l’histoire pour créer des réalités différentes, explorant des possibilités infinies.
Est-ce là l’expression d’une simple nostalgie rêveuse d’un passé jamais advenu ou une arme de réflexion philosophique ?
Karine Gobled et Bertrand Campeis, membres du prix ActuSF de l’uchronie, vous proposent d’arpenter avec eux les sentiers où réalité historique et fiction s’entremêlent. À travers des conseils de lecture, des interviews d’auteurs, des escapades dans le cinéma, la bande dessinée ou le jeu vidéo, ces deux spécialistes offrent un panorama d’un genre qui séduit de plus en plus.
Et si vous vous laissiez tenter par ce voyage dans les méandres du temps ?
L’histoire n’a jamais été aussi imprévisible…

Infos pratiques :
Parution : janvier 2015;  ISBN : 978-2-917689-74-5 ; Editions ActuSF

Avis :

Forgé sur la même enclume que Le Guide Steampunk d’Etienne Barillier et Arthur Morgan mais par des mains toutes aussi expertes, le Guide de l’Uchronie débarque en 2015 et va répandre sur le monde une vague de distorsions temporelles.. En effet, depuis 2013, les éditions Actu-SF s’attèlent à offrir au public des petit livres simples, faciles d’accès du point de vue intellectuel comme du point de vue financier (10€ seulement, et ça les vaut bien) et qui permettent surtout d’offrir à leurs lecteurs des pistes de compréhensions, des conseils de lecture, des idées de films, séries et jeux à découvrir. Bref, les petits guides de poches d’Actu-Sf ne sont pas des essais (Comme Tout le Steampunk peut par exemple être) mais un panorama simple et relativement complet pour les néophytes voulant découvrir un genre dont ils ne connaissent rien. D’ores et déjà, Le guide de l’uchronie de Karine Gobled et Bertrand Campéis remplit parfaitement cette fonction et devient un ouvrage incontournable pour votre bibliothèque, sur votre table de chevet, ou dans votre poche.

à lire aussi : l’interview des deux auteurs

L’Uchronie ? Késako ?
L’uchronie est un concept extrêmement simple à comprendre, et même un enfant pourrait se saisir de son sens. Tout commence par un « Et si ? ». Et si les nazis avaient gagné la seconde guerre mondiale ? Et si Napoléon avait créé un Empire régnant encore aujourd’hui sur toute l’Europe ? Et si Thomas Edison n’avait jamais travaillé sur le développement de l’électricité ? Et si Christophe Colomb avait eu le mal de mer ? Et si Alexis ne m’avait pas volé mes billes quand j’étais petit ? Le champs des possibles est infini : l’uchronie se consacre à réfléchir à ce que serait le monde si une de ces suppositions s’était vraiment réalisée. Autant vous dire que le sujet est vaste.

Le guide commence par rappeler que si le terme « uchronie » est encore assez peu connu, il n’est pas si nouveau que ça. Du moins si on le compare au terme « steampunk ». Au départ simple méthode de spéculation historique extrêmement précise, l’uchronie a fini par se développer en une diversité de déclinaisons et s’attaque à la littérature de divertissement. Le nombre d’Uchronies est tout simplement incalculable, mais on peut citer au moins deux oeuvres qui font l’unanimité dans le genre : Le maître de Haut-château de Philip K.Dick et Fatherland de Robert Harris.

L’uchronie et ce guide intéresseront l’internaute qui parcourt les pages de ce site web car elle est étroitement liée au steampunk.Lorsque le rétrofuturisme est décrit par la question « Qu’aurait été le passé si le futur était arrivé plus tôt », il est alors éminemment uchronique. Et comme le 19ème et le 20ème siècle sont une époque de grands changements avec de nombreuses découvertes/révolutions/réformes charnières, il devient très facile de jouer avec l’histoire. A coup de voyages temporels et autres distorsions historiques, l’ère de la vapeur devient steampunk car modifiée par uchronie. Cependant, si l’uchronie est particulièrement attachée à aux enchaînements historiques de causes à effet, le steampunk n’est pas obligé de s’y résoudre. Ainsi, un monde steampunk peut voir apparaître la magie, des dinosaures, ou se passer dans un monde différent, il n’y a aucune importance à suivre une méthode comme celle de l’uchronie. En revanche, alors que le steampunk est soumis à des codes esthétiques récurrents, l’uchronie n’est elle soumise à aucune limite.

Au travers de ses 300 pages, Karine Gobled et Bertrand Campéis apprennent à leurs lecteurs comment découvrir une uchronie en douceur et offrent une multitude de choix de lecture, souvent entrecoupés d’interview d’auteurs en tout genre. Le livre est complet et traite aussi du cinéma, des mangas, bandes dessinées ainsi que des jeux. Les conseils de lectures n’étant soumis qu’à l’ordre alphabétique, on peut toutefois regretter que les auteurs ne nous conseillent pas dans un premier temps une liste d’incontournables. Face au grand nombre de livres recensés, le lecteur aura peut être du mal à se positionner. On peut aussi parfois douter de la pertinence des interviews qui, parfois, n’apportent pas beaucoup d’informations et ont tendance à se répéter les unes les autres. Mais pour tout le reste, le Guide de l’Uchronie est un bouquin absolument indispensable qui se feuillette en toute circonstance et se présente comme un cadeau facile à offrir à un néophyte.

The following two tabs change content below.

Lord Orkan von Deck

Rédacteur en chef chez French Steampunk
Rôliste passionné de romans, BD, séries tv et de bonnes bouteilles. Je trouve refuge sur ce site web. "Pour l'Empire et pour le spleen."

Derniers articles parLord Orkan von Deck (voir tous)

Commenter sur Facebook