Victoria, reine et tueuse de démons – A.E Moorat

Orkan Von Deck
victoria

Résumé : 

Au palais de Kensington, il y a de nombreux domestiques pour remplir chaque rôle : un homme est chargé d’attraper les rats, un autre de nettoyer les cheminées. Qu’il y ait donc quelqu’un pour chasser les démons n’a pas étonné la reine, mais savoir que c’était à elle de tenir ce rôle fut une réelle surprise ! Victoria est couronnée, elle reçoit l’orbe, le sceptre et un arsenal sanglants d’armes magiques. L’Angleterre est en passe de devenir la plus grande puissance de tous les temps, et pour y parvenir, il va falloir s’occuper de quelques démons au passage. Rempli d’entrailles fraîches, de décapitations et de démons monstrueux, ce roman est un portrait qui met sous un nouveau jour la vie d’une femme remarquable, une monarque légendaire et probablement la plus grande chasseuse de démons que le monde ait jamais vu.

Infos pratiques :
Éditeur : Eclipse
EAN13 : 9782362700194

L’avis de French Steampunk : 

Il n’est pas de personnage plus emblématique de l’époque victorienne que la « joviale » impératrice : Queen Victoria, héroïne de ce roman particulier à contrepied de la réalité historique.

L’Empire Britannique est à la merci d’un complot démoniaque (au premier sens du terme) visant à renverser Victoria. Celle-ci doit se défendre et accompagnée d’une bande de protecteurs armés jusqu’aux dents, elle décide de bouter les démons hors de l’Empire. Mais son amour, Albert, est l’un deux (plus ou moins). Que faire ?

Ça tranche, ça larde. Il y a du sang, des boyaux et de la bile ! Il y a aussi des loups-garous, des zombies et toute une ribambelle de démons et succubes.
On pense à Van Helsing (le film) et à Buffy contre les vampires (sauce victorienne), autant pour les combats que pour l’ambiance. Jouissif au début, on se lasse assez vite par le manque de scénario et de style.
Ce sont les zombies qui sauvent un peu la mise. Ils tiennent le roman comme un running gag et apportent une touche loufoque quasi blaylockienne.
En bref, un petit roman pas très exigeant pour les fans de personnages « revisités » et dont le scénario tient sur un ticket de métro.
Si vous aimez les livres légers et sans prétention dans la lignée des Lincoln, chasseur de vampires et Orgueil, Préjugés et Zombies.

 

The following two tabs change content below.

Derniers articles parOrkan Von Deck (voir tous)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.