L’uniformisation du temps

Categories:Accueil, Science
Gustave Boileau

Aujourd’hui, il est entré dans tous les esprits que lorsqu’il est huit heures à Paris, il est huit heures à Lyon, à Bordeaux, à Marseille… bref sur tout le territoire français !

Mais cela n’a pas toujours été le cas et jusqu’au XIX° siècle il est facile, sans l’aide d’aucune machine, de remonter le temps en se rendant dans la ville d’à côté si elle ne possède pas la même heure ! Je ne parle pas de fuseau horaire mais juste d’un décalage horaire de quelques minutes à quelques dizaines de minutes.

Depuis l’antiquité, l’Homme sait mesurer le temps. Mais chaque civilisation, chaque pays a inventé ses instruments de mesure du temps : clepsydre pour les égyptiens, puis le sablier et enfin les premières horloges mécaniques au XIV° siècle.

A partir du XIX° siècle, avec l’utilisation des télégraphes, la diffusion de l’heure va se répandre sur tout le territoire français.

Mais à cette époque, chaque grande ville de France possède sa propre heure. Cette heure est définie par rapport au zénith solaire qui donne l’heure de midi. Lorsque le soleil se trouve au zénith à Paris, il est midi dans la capitale, mais il est déjà midi et 19 minutes à Nice alors qu’il est seulement 11h 49 à Brest. Cela ne va pas sans poser de nombreux problèmes.

Par exemple lorsque vous prenez le train à midi à Lyon pour vous rendre à Saint Étienne, même si vous connaissez la durée du trajet, vous ne savez pas exactement quelle heure il sera à Saint Étienne à l’arrivée. Difficile de demander à un ami de venir vous attendre. Sans parler de la sécurité ferroviaire sur les lignes uniques.

C’est donc le développement du chemin de fer qui va obliger à synchroniser toutes les heures de France. Il est en effet impossible de régler les horaires des trains sur les heures des villes desservies, chacune étant différente. Au milieu du XIX° siècle, les chemins de fer français décident alors que les horaires des trains prendront l’heure de Paris. Cela a comme effet, dans un premier temps, que les horloges officielles telles que celles des hôtels de Ville de province indiqueront à la fois l’heure locale et l’heure de Paris à l’aide de deux aiguilles des minutes.

Il faudra attendre le 14 mars 1891 pour qu’une loi fixe de manière définitive l’heure légale en France et en Algérie comme étant celle de Paris.

Cette uniformisation de l’heure est l’une des conséquences de la révolution industrielle en marche dans toute l’Europe.

Une seconde loi parue le 9 mars 1911 adoptera l’heure du méridien de Greenwich (abrégée en GMT) ainsi que le découpage en 24 heures et non plus deux fois douze heures.

Pensez-y lorsqu’à l’automne vous retarderez votre montre ou votre horloge d’une heure pour passer à l’heure d’hiver.

The following two tabs change content below.
Passionné par les sciences et techniques du XIX° siècle - Créateur et animateur du Blog "Le Gramophone Beuglant"

Derniers articles parGustave Boileau (voir tous)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.