Comment accessoiriser sa tenue steampunk #2 : Les bijoux

Miss Chatterton

Le bijou steampunk… deux mots pour désigner une multitude de créations différentes mais ayant souvent un point commun : le rouage et l’engrenage.

Cependant, réduire le bijou steampunk à seulement cela serait une erreur, comme l’indique Lady Cataclysm dans un article précédent.

Voici cinq créateurs qui vous prouvent que le steampunk ne se réduit pas à coller des rouages sur des bijoux et font preuve d’une réelle créativité.

Le logo de la boutique Mad Hands

Tendance cabinet de curiosité : Mad Hands créations 

Mad’Hands Créations est une boutique de bijoux de entomologiques fondée par la créatrice Mad Hands en 2011.

D’abord intéressée par les créations Sweet Lolita, Mad Hands s’est tournée vers le steampunk il y a 5 ans, poussée par son métier d’illustratrice et attirée par l’univers et sa symbolique. Aimant les insectes et ayant découvert à la suite d’études en bijouterie que certaines espèces étaient utilisées dans de nombreuses civilisation pour réaliser des bijoux, elle décida de reprendre ces traditions et de les orienter dans le steampunk, le fantastique, l’égyptien, l’elfique ou la fantasy.

Ses premières sources d’inspiration sont les civilisations égyptienne et mésopotamienne. Viennent ensuite l’Art Nouveau, le Romantisme et le mouvement Roccoco. Côté musical, c’est le rock alternatif qui la mène avec des groupes tels que Lo Fang ou Glass animal. Enfin, la nature est sa source principale d’inspiration d’où l’utilisation d’insectes et d’éléments végétaux.

Ses créations ne sont donc pas uniquement steampunk mais touchent à plusieurs univers. Cela permet à Mad Hands de créer des pièces uniques mais aussi de ne jamais épuiser son inspiration. Elle a développé pour cela plusieurs lignes de bijoux :

  • Beetlejewels est une collections de bijoux basée uniquement sur les coléoptères
  • Métamorphosis reprend des éléments de plusieurs insectes mais aussi des fossiles et des pierres naturelles afin d’en réaliser des colliers, boucles d’oreilles…
  • Les exceptionnels présente des bijoux avec des scarabées rares, montés en plastrons ou en colliers
  • Alchemy Herboria propose des bijoux renfermant des végétaux figés dans la résine.
  • Steamponirik est une collection de bijoux steampunk mêlant insectes et rouages.

En général, Mad Hands propose une  ligne de bijoux par an, en hiver.

Ses prix varient entre 10 à 120 euros pour des pièces uniques, faites à la main et de qualité. Elle propose autant des accessoires pour femmes que pour hommes (noeuds papillon ou pipes à fumer, boutons de manchette…)

La créatrice Mad Hands

Ses créations touchent tous les publics : steampunk, fantasy, gothique… de 14 à 70 ans, même si elle considère que les vaporistes ne sont pas son premier public : ils ont tendance à créer leurs propres bijoux plutôt qu’à les acheter.

Du fait du caractère organique des insectes, Mad Hands propose un SAV et des conseils de conservation après la vente d’un bijou. En effet, bien que les scarabées soient très solides (leur carapace est composée de Kératine et de carbone), une fois enfermés dans une boîte hermétique,  ils ont tendance à dégager une mauvaise odeur. Il est préférable de les ranger à l’air libre, et d’éviter tout contact avec l’eau ou le parfum une fois porté, ainsi que tout choc qui pourrait altérer le bijou.

Son matériau de prédilection est la résine. Bien que cela ne soit pas toujours une matière facile à travailler, selon elle, le rendu est de meilleure qualité qu’avec de la colle.

Pour la réalisation des bijoux, elle passe par trois grandes étapes : l’assemblage, le coulage de la résine et le séchage . Entre ces étapes, il y a une infinité de petites opérations qui prennent beaucoup de temps, comme les finitions, le ponçage et toute la partie naturalisation de chaque coléoptère. Selon les pièces, la réalisation peut aller de 2 heures à 5 jours.

Elle propose aussi des créations personnalisées. Pour cela, elle discute d’abord du projet avec le client. Puis elle réalise un croquis et se lance dans la réalisation une fois la proposition approuvée par son client.

Qu’est-ce qu’un bijou steampunk pour Mad Hands ? “Pour moi, un bijou steampunk peut être beaucoup de choses… Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose en particulier qui le caractérise, à part le fait qu’il doit peut-être sembler un poil  » ancien « , que le temps à fait sa marque sur celui ci, ou bien sur son  » style ». La modernité, les couleurs vives ( fluo) et le plastique ne font pas vraiment bon ménage avec le steampunk selon ma vision des choses. »

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ses créations dans la rubrique “Albums” de sa page Facebook, mais aussi sur son site internet. Mad Hands est présente à de nombreux salons. Pour savoir si elle passe près de chez vous, consultez sa page facebook.

A noter que Mad Hands réalise ses propres costumes et qu’elle est aussi illustratrice.

Le logo de la boutique Victorian Rehab

Tendance Victorienne-cabinet de curiosité : Victorian Rehab 

 Victorian Rehab est une boutique de bijoux d’inspiration victorienne crée par la créatrice Laëtitia Konig en 2016.

Sa particularité est de mêler horlogerie ancienne et éléments d’entomologie (papillons et scarabées). Le résultat : les bijoux dits “de curiosité”.

La boutique a une visée éthique car la créatrice est membre de l’O.P.I.E. (Office pour les insectes et leur environnement) :  elle finance des campagnes de protections des insectes et de leur environnement et ne travaille qu’avec des serres d’élevages. Laetitia ne tue pas l’animal pour le bijou mais cherche à le mettre en valeur une fois qu’il est mort naturellement. En effet, les papillons ont une durée de vie moyenne établie à 15 jours sur les 10 000 espèces connues et répertoriées.

C’est l’amour des objets anciens, vieux, abîmés, oubliés qui a donné envie à sa créatrice de réaliser des bijoux à partir de vieux mécanismes. Après des études en Histoire de l’Art et un emploi en musée, elle décide de créer des bijoux à partir d’horloges anciennes en 2016. 

Depuis, trois collections ont vu le jour sur sa boutique en ligne :

  • La collection Mechanical : ne comprend que des bijoux avec des engrenages authentiques des années 1900 aux années 1970, est la gamme la plus accessible, de 20 à 75€ en moyenne.
  • La collection Mémorabilia : allie aux engrenages des scarabées, coûte de 55 à 130€, avec des pièces d’exception à 300€.
  • La collection Métamorphose, fruit de deux ans de travail,  mélange engrenages et ailes de papillon ou de cigales, pour des prix allant de 80€ à 130€ avec des pièces d’exception à 500 ou 800€. Les papillons utilisés pour cette collection sont rares, voire introuvables (ex : Arhopala, Epitola ou Lycaenidae) ce qui donne un caractère exceptionnel aux pièces.

Les prix de ses créations essaient de rendre compte du temps de travail,  du coût de la matière, de sa fragilité et de son caractère unique.

Ses pièces s’adressent à tous les publics, pas uniquement des vaporistes.

Son inspiration provient de plusieurs sources :  Livres d’art, certains musées (Galliera, Victoria & Albert Museum de Londres, Musée Art Déco de Paris). Ses plus grandes sources d’influences sont les créations de Lalique et Archibald Knox. Elle puise aussi dans ses connaissances d’historienne de l’Art.

Ses matériaux favoris sont la résine et le métal. Elle utilise la résine pour souder les pièces entre elles sur certains bijoux ce qui donne un effet aérien et transparent aux créations. Dernièrement, elle a suivi une formation de soudure qui fera évoluer ses créations sous peu.

La créatrice de Victorian Rehab : Laëtitia Konig

Pour réaliser une pièce, après l’avoir longuement imaginée, elle en dessine d’abord le croquis puis utilise la résine ou le métal pour le mettre en forme. D’un bijou à l’autre, d’une matière à l’autre, les techniques ne sont pas les mêmes. Les bijoux en ailes de papillons, par exemple, sont les plus gourmands en temps et en délicatesse. Les étapes de travail sont nombreuses et complexes. Au final, il faut plus de deux semaines entre les étapes de vernis, de résine et de ponçage avant que le bijou naisse véritablement.

Dans le cas d’une commande personnalisée, elle invite la cliente dans son atelier pour discuter de ses attentes, et accorder leurs deux visions du projet en terme de techniques et d’esthétique.  Après croquis et mise en forme sur un buste, Laëtitia utilise ses techniques de résine pour finaliser le projet.

Elle apprécie tout particulièrement recevoir des photos de ses clientes portant ses créations. C’est une sorte de récompense pour elle de voir son travail porté. Elle met beaucoup de son âme dans ses créations et prend plaisir à accompagner ses clientes dans leurs projets.

Ses commandes personnalisées les plus fréquentes sont des bijoux de corps pour des mariages ou des soirées d’exception mais aussi des personnalisations à partir de montres anciennes appartenant à une cliente et ayant une histoire familiale.

Quelle est la part de steampunk dans ses créations ?  “J’ai commencé à créer des bijoux avec des engrenages par attirance pour l’ère victorienne, et ce que j’appelai le style « Jules Verne ». Quand j’ai commencé, je ne connaissais pas du tout le « Steampunk ». Aujourd’hui encore, ma sensibilité steampunk est évidente mais je ne la provoque pas, ce sont mes goûts naturels qui circulent entre Art-Déco, Art-Nouveau et Empire.  Dans mon travail ce qui caractérise le côté « Steampunk » c’est avant tout l’influence Victorienne, le souhait de réadapter aux goûts d’aujourd’hui cette période intense et gracieuse de l’Histoire. Le nom de ma marque « Victorian Rehab » représente tout à fait cette volonté. “

Vous pouvez retrouver Victorian Rehab sur sa boutique en ligne, mais aussi sa page Facebook  et son Instagram. Elle est souvent présente à des salons. Il suffit de consulter la page “Agenda” de son site internet pour retrouver la date de son prochain salon d’exposition. Pour toute question ou commande personnalisée, vous pouvez la contacter directement à cette adresse email : contact@victorian-rehab.com


Le logo de la boutique Retro Univers

Tendance steampunk-Pin Up : Retro Univers.

Retro univers est une boutique de bijoux steampunk d’inspiration Cthulu et Rockabilly créée par Victor et Sophia Von Vaporis, deux vaporistes passionnés de créations DIY.

Depuis 3 ans, ce duo attiré par divers univers a évolué vers le steampunk de manière naturelle, en accord avec leurs inspirations premières telles que Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll, Jules Verne et La Belle et la Bête.

Leurs matériaux de prédilection sont le métal et le tissu qu’ils utilisent autant pour créer des bijoux que customiser des chapeaux, ou encore réaliser des accessoires pour cheveux.

Leurs créations se font au feeling, sans étape préparatoire. Mais il leur arrive de temps à autre de réaliser des croquis pour un projet défini. La réalisation se fait alors par étapes, pas à pas suivant des techniques personnelles.

Sophia et Victor Von Vaporis, créateurs de Retro Univers

Les Von Vaporis réalisent des colliers, bagues, boucles d’oreilles, bracelets et mini-chapeaux à des prix allant de 8 à 35 euros. Leurs accessoires tels que des peignes ou des grands chapeaux se situent entre 9 et 65 euros selon l’objet. 

Il leur arrive de proposer des créations personnalisées. Customisation ou création de A à Z, le projet a le même prix qu’une création basique vendue dans leur boutique. Ils n’augmentent pas leur tarif pour un objet réalisé à partir de l’univers personnel d’un client.

Leurs créations sont à destination des vaporistes et des non-vaporistes. Ils proposent aussi des bijoux non steampunk, complètement Pin Up / rockabilly.

Qu’est ce qu’un bijou steampunk pour Retro Univers ? “  Pour nous, un bijou steampunk est caractérisé par ses matières et ses symboles (engrenages, style victorien mais aussi les poulpes et le temps représenté par les horloges et les rouages…)”

L’ensemble des créations de la boutique des Von Vaporis est disponible sur la page facebook de la boutique Rétro Univers. Vous pouvez aussi retrouver les créateurs sur certains festivals. Il suffit de se tenir au courant sur la page Facebook. Un site marchand est en cours d’élaboration et sera disponible prochainement  sur retro-univers.com

Logo de la boutique d’Alfinor Kraft

Tendance rétro-futuriste : Alfinor Kraft

Alfinor Kraft est le nom de la boutique (et de son créateur) de bijoux d’inspiration rétro-futuriste.

Basé à Dijon (Bourgogne), Alfinor a commencé en 2012 la réalisation de bijoux en cherchant à tordre du cuivre en vue de fabriquer ses figurines insectes. De là, il a évolué en autodidacte, avec l’utilisation du PLA (un plastique sans pétrole issu de l’amidon de maïs) suite à l’acquisition d’une imprimante 3D. Ses créations mêlent cuivre, PLA et parfois des perles de couleur.

Son inspiration provient principalement du créateur Daniel Proulx et de ses bagues “Catherinettes”,  des créations constituées de fil de cuivre et de perles en forme d’yeux qui donnent des bijoux presque “organiques” bien que fait de métal. Alfinor a cherché à réaliser ses propres modèles en inventant des techniques qui ne cessent aujourd’hui d’évoluer.

Alfinor n’a pas de gamme de bijoux définie, même s’il projette d’en créer une à long terme.

Il propose bagues, colliers et bracelets, parfois même des clés ubs customisées pour des prix allant de 10 à 100 euros. Sa moyenne se situe autour de 15 euros.

Ses bijoux s’adaptent à ses clients. Par exemple, il a créé une monture de bague à taille réglable pour l’adapter aux doigts de chacun.

Le créateur Alfinor Kraft (masque réalisé par lui-même)

Pour réaliser un bijou, Alfinor en dessine d’abord les plans puis il réalise un modèle 3D avec le logiciel gratuit Fusion 360. L’ensemble est envoyé sur son imprimante 3D pour certaines pièces en PLA. Il assemble ensuite le tout par divers procédés. Alfinor fabrique ses propres ressorts de cuivre pour les montures de ses bagues et s’efforce un maximum de tout faire lui-même pour rester dans l’esprit DIY steampunk.

Dans le cas d’une commande personnalisée, il suffit de le contacter pour définir avec lui de votre projet. Pour les bagues, il est toutefois nécessaire de connaître la taille de doigt de la personne afin d’ajuster au mieux la création.

Qu’est-ce que un bijou steampunk pour Alfinor ? “C’est une création originale, avec un design victorien. Peu importe les matériaux utilisés. Personnellement, j’utilise du cuivre, du laiton et du PLA. Le PLA est non toxique. Il rejoint donc cette volonté steampunk un peu écologique de respecter notre environnement. Je dirais qu’un bijou steampunk doit être entièrement fait main, avoir une portée écologique en favorisant le recyclage et le DIY ».

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ses créations sur sa page facebook Alfinor vend principalement sur les salons ou par envoi postal. Vous retrouverez toutes les dates des salons auxquels il participe sur sa page facebook.

A savoir : Alfinor crée aussi des figurines en forme d’insecte et des échiquiers steampunk.


La créatrice Lady Cataclysm

Tendance Steam Rétro Romantique :  By Cat Créations

By Cat Créations est une boutique de bijoux steampunk créé par la créatrice Lady Cataclysm en 2007 et située à Dieppe (Normandie).

Beaucoup inspirée par le victorien depuis son enfance, elle a été gothique-punk-rock plus jeune. Son obsession pour les objets anciens et le temps qui passe, la lecture des poèmes de Baudelaire et Poe, la poussèrent par la suite en 2005 à créer des bijoux. Steampunk sans le savoir, elle a découvert le mouvement en 1995 et depuis, ne l’a plus quitté. 

Lady Cataclysm s’inspire de tout ce qu’elle voit, écoute ou lit. Ses sources d’inspiration favorites sont multiples : l’Historique, les vampires, le gothique, l’Art Sacré, le Freaky, les mythes, les monstres, les personnages historiques et les objets ancien. Son but, à travers chaque création, est de nous inviter à voyager dans le temps, dans une histoire, dans un univers. Le tout sur fond de nostalgie mais toujours avec élégance !

La « dame qui tue le temps » privilégie le recyclage dans la création de ses bijoux. Elle utilise des matériaux anciens qu’elle démonte et retravaille pour leur donner une nouvelle vie. Le laiton, le bronze, les montres anciennes sont les matières qu’elle récupère le plus souvent. Elle affectionne également le cristal, les perles de nacre et les camées pour apporter une touche d’élégance à ses créations.

Concernant la fabrication des ses bijoux, elle procède principalement par mini-séries ou par collections thématiques. Par exemple, sa dernière thématique développée est La reine de coeur, en collaboration avec la couturière Anne-Sophie Toniazzi   (évoquée dans l’article « Comment créer son costume steampunk pour les femmes« ) avec la création de bijoux sur ce thème mais aussi la customisation d’un chapeau.

Sautoir perles vintages steampunk Lady Cataclysm

Quand elle a sélectionné son thème, elle réalise d’abord une recherche pour s’immerger dans ledit thème : internet, livres, brocantes sont autant de sources d’inspirations pour mieux coller à la thématique. Une deuxième phase, celle de la maturation des idées lui permet de développer mentalement ses créations à partir de ses recherches, en intégrant son style particulier. Dans une troisième phase, elle rassemble son matériel nécessaire à la réalisation. Il lui arrive à ce moment donné de la création de dessiner certaines pièces. Enfin, le génie créateur passe à l’action par l’élaboration des grosses pièces de la collection, puis la déclinaison du thème avec des petites pièces : boucles d’oreilles, bagues, bracelets…

Ses pièces ont des prix variables, en fonction du temps passé dans la réalisation ou des matériaux utilisés. Pour les bijoux vintages-steampunk, les prix évoluent entre 20 et 250 euros avec une moyenne autour de 50 euros. Ces pièces comprennent souvent des matériaux anciens revisités dans le style Lady Cataclysm. Par ailleurs, elle propose une collection de bijoux plus simples, moins élaborés, avec des prix plus abordables situés entre  8 et 29 euros. Lady Cataclysm s’efforce de rester abordable sans pour autant être bon marché, car elle vit de ses créations.

Il est possible de lui demander une créations personnalisée mais sous certaines conditions. Par exemple, elle ne reproduit pas ses créations à l’identique (sauf pour les séries réalisées en plusieurs exemplaires) ni celles d’autres créateurs. De manière générale, elle recueille les demandes de son client en posant des questions pour cibler sa demande et connaître son budget, puis le réalise en atelier avec parfois 2 à 3 variantes selon le projet.

Lady Cataclysm travaille essentiellement pour les femmes, vaporistes ou non, et de plus en plus pour les hommes. Elle projette prochainement une collections dédiée aux hommes et dispose de quelques créations mixtes dans sa boutique.

Qu’est-ce qu’un bijou steampunk pour Lady Cataclysm : « Un bijou steampunk ne doit pas  être une caricature de style , je suis toujours un peu à contre courant, certains diront avant-gardiste… et pour moi , les styles réducteurs sont insupportables ! Le steampunk offre une telle source d’inspiration ! Un bijou steampunk est un bijou d’un autre temps,  un bijou qui évoque un univers afférant à l’univers vaporiste.  Après, il peut être de styles différents, le steampunk regroupant lui-même plusieurs styles non ?? »

Vous pouvez retrouver les créations de Lady Cataclysm sur sa page Facebook principalement. Elle dispose d’une boutique sur Alittlemarket et sur Etsy. IRL, elle vends aussi ses bijoux dans une boutique physique à Dieppe, Récré-Art By Cat Créations, mais elle va déménager en fin d’année. Lady Cataclysm propose souvent des ventes privées sur sa page facebook. Pour y participer, il suffit d’être à l’affût de LA date et de lire les modalités d’inscription sur la page de l’événement.

Vous pensez que nous avons oublié une tendance ou un créateur ? N’hésitez pas à nous le signaler en commentaire ! Nous ferons évoluer cet article en conséquence.

Envie de trouver le costume qui ira avec votre bijou? Relisez notre article sur le costume steampunk spécial femmes ou spécial hommes.

D’autres articles sur les accessoires steampunk sont à venir. Restez vigilants !




The following two tabs change content below.
Serial Shoppeuse et lectrice invétérée, je combine mes deux passions pour permettre aux vaporistes débutant de dénicher le costume de leurs rêves ou de découvrir un roman steampunk particulièrement intéressant.

Commenter sur Facebook