Les feuilles mortes te rappellent à mon souvenir

Categories:Édito / Tribune
Lord Orkan von Deck

C’est l’automne, bientôt l’hiver. Les arbres perdent leurs couleurs verte pour un ocre orangée qui bien vite se laisse tomber au sol dans une valse mélancolique de feuilles agonisantes. Les milliardaires peroxydés de télé-réalité accèdent aux codes de l’arme nucléaire. Les nez se mettent à renifler, le vent et la pluie nous gèlent jusqu’aux os.

Visionnage et mixtures

C’est pourquoi French Steampunk vous propose de vous évader grâce à un traitement chronomobile éthérique de pointe. Tout d’abord, réchauffez vous grâce à l’un des délicieux cocktails que vous propose Freddy, notre nouveau rédacteur Bartender de l’extrême.
Une fois réchauffé, asseyez-vous sur votre canapé, recouvrez vous d’un plaid et regardez les deux premiers films de Sherlock Holmes ainsi que les trois saisons de la série Sherlock dont les suites ont été récemment annoncées.

Bricolage et couture

Une fois votre appétit télévisuel comblé, rendez-vous dans votre atelier pour confectionner votre tenue steampunk. Que vous soyez une Lady ou un Gentleman, Miss Chaterton a bien des conseils pour vous. Vous pouvez aussi bien bricoler chez vous ou chiner pour ajouter de nouveaux objets à votre cabinet des curiosités.

Tourbillon de pages et lecture

Le coucher du soleil survenant de plus en plus tôt, ne tardez pas à rejoindre votre fauteuil de lecture ou la couette de votre lit pour bouquiner tranquillement. Calliopé vous conseille de jeter un œil à « Par la grâce des Sans-Noms » d’Esther Brassac. Oriane, une camarade de longue longue date de French Steampunk nous a rejoint récemment et nous fait part de son avis sur « Journal d’un marchand de rêves », le dernier roman d’Anthelme Hauchecorne. Enfin, vous pouvez toujours dévorer Mécaniques fatales, la série de Philip Reeve bientôt produite au cinéma par Peter Jackson.

Voyages et désinvolture

Bien évidemment, si vous êtes trop frileux, vous pouvez aussi embarquer dans une vieille locomotives qui vous emmènera dans des contrées plus chaudes, grâce au concours du Pacific Vapeur Club.

Qui a dit qu’on était obligé de s’ennuyer quand il fait froid ?

The following two tabs change content below.

Lord Orkan von Deck

Rédacteur en chef chez French Steampunk
Rôliste passionné de romans, BD, séries tv et de bonnes bouteilles. Je trouve refuge sur ce site web. "Pour l'Empire et pour le spleen."

Derniers articles parLord Orkan von Deck (voir tous)

Commenter sur Facebook